Comment structurer ta Landing Page

Landing paaage time ! Il est l’heure de parler objectif et structure ! On parlera copywriting vraiment soon !

La landing page (ou page d’atterrissage), c’est la base pour ton tunnel de conversion, si tu as un produit ou un service complexe.

 

Si tu vends des bijoux, des vêtements ou des produits d’une valeur de moins de 100€, la landing page n’est pas obligatoire, elle peut même te faire perdre des ventes en ajoutant trop de clics entre la pub et le produit.

 

Sur une landing page, tu dois avoir un seul objectif de conversion, et il doit être identique à ta publicité.

1 objectif de conversion → 1 landing page

 

L’objectif de conversion dépend de “l’awerness” de ton audience (JCVD mon idole). En fonction de sa connaissance de ton produit/service, tu leurs attributs plus ou moins d’étapes dans le funnel et ton message change.

Au programme de cet article

Pour la structure, certains éléments sont “obligatoire” pour une bonne landing page :

Un header

Avec ton couple titre/sous-titre, un Call To Action et une image.

Il doit attirer l’attention, car c’est le 1er élément que ton prospect voit. Il doit également être en adéquation avec le message que tu as diffusé dans ton ads.

Je prends ici l’exemple de Lemlist, car pour moi, leurs landing sont les meilleures !

Tout y est, le titre avec une proposition de valeurs claire, le sous-titre permettant de développer la proposition de valeurs.

L’image montre la simplicité de la plateforme, toujours en lien avec la proposition de valeurs.

Et enfin, le Call-to-Action, simple et efficace et amenant un élément de réassurance avec le « No credit card required ».

header-landing-page-adsbylisa

Une section bénéfices

C’est ici que tu vas expliquer les bénéfices de ta solution et comment ces bénéfices vont résoudre les problématiques de ton prospect.

Attention à bien différencier une « caractéristique » de ton produit et le « bénéfice » que cette caractéristique va apporter à ton client. 

Les copywriters de Lemlist brillent encore une fois avec cette section bénéfice.

Un bénéfice, parfaitement détaillé, avec l’illustration correspondante.

Les CTA ne sont pas obligatoire à chaque section, mais nous pouvons imaginer qu’ils testent plusieurs façons de s’adresser à leurs prospects pour définir par la suite celui ayant récolté le plus de clics, et donc celui qu’ils utiliseront (attention à bien les faires pointer tous vers l’objectif de la landing page, comme une inscription à un essai gratuit, une Calendly pour prendre rendez-vous, etc.

comment-construire-ma-landing-page-adsbylisa

Une section témoignage

Aaaah le pouvoir de la preuve sociale ! Ton prospect va forcément aller chercher cette section pour se rassurer et comprendre, pourquoi, d’autres personnes, idéalement qui lui ressemblent, ont adhéré à la solution ou ont acheté le produit.

Sélectionne des témoignages en adéquation avec ton audience cible et avec ses problématiques.

Tu peux voir ici que Lemlist a compris le pouvoir de cette section permettant à son prospect de sélectionner des avis client, en fonction de leur typologie (sales, Saas, Marketing, …).

L’ultra-personnalisation de cette section est d’une importance capitale.

comment-construire-une-landing-page-adsbylisa

Une section de réassurance

Cette section peut avoir la forme d’un mur de logo d’entreprises avec qui tu as déjà travaillé, des articles de presse qui parlent de ton produit/service, etc

Simple, mais efficace, Lemlist nous affiche ses plus gros clients, sous forme de logo.

comment-construire-une-landing-page-adsbylisa

Une section de passage à l’action

Cette section vient apporter un point final à ta landing page. Avec le CTA « objectif » de ta landing page (récolter des coordonnées pour un appel, effectuer un test gratuit, inscription à la newsletter, etc.)

comment-construire-une-landing-page-adsbylisa

Pssst : évite de mettre des liens sortants, différents de l’objectif de ta landing page. Ton prospect doit rester au maximum et ne pas papillonner sur le reste de ton site.